mercredi 16 novembre 2016

l'âge déraisonnable



Aujourd'hui nous avons fêté l'improbable.
Les 7 ans du nourrisson.
Vous me suivez et savez donc que ce dernier est né hier, pourtant.

Il voulait un layer cake, ce minot à la fine bouche.

J'ai opté pour une base de gâteaux au yaourt légers et en ai donc fait deux (la veille).
Quand ils ont bien refroidi je les ai coupés en deux sur la hauteur afin d'obtenir 4 disques identiques.

J'ai ensuite fait une chantilly à la vanille et ai poché des poires (mais vous pouvez prendre également des poires au sirop).
j'ai déposé un disque de gâteau, une couche de chantilly et des poires, une disque de gâteau, une couche de chantilly et des poire, un disque de gâteau, une couche de chantilly et des poires et enfin mon dernier disque de gâteau.

J'ai mis ce dernier au frigo pendant que je montais une crème au beurre avec du chocolat en poudre (non sucré) et du sucre glace.

Ensuite j'ai redessiné au couteau les pourtours de mes disques pour que le gâteau soit bien rond (ce qui dépasse) puis je l'ai glacé avec un couteau plat.
Une première couche de glaçage grossière et quand elle est à peine prise (en quelques minutes) je repasse le couteau pour un aspect régulier.

Malgré tout les bords restaient un peu brouillon, aussi j'ai ajouté des corn flakes pilés, cela fait un joli rendu et cache les irrégularités.

Des dômes de chantilly sur le dessus agrémentés de mini kinder bueno. Un ours en déco. Un petit garçon très content...!





lundi 31 octobre 2016

cerveau d'halloween




Quand j'ai vu ce gâteau absolument parfaitement immonde dans le meilleur pâtissier cela m'a fait naître un (petit) attrait pour Halloween tant, d'habitude je déteste ça.
Je ne suis pas celle qui me déguise, jamais, mais là j'ai aimé déguiser.
Avec les enfants, à 6 mains, nous avons confectionné l'horreur.

D'abord une génoise dans un moule en inox (une simple, 4 oeufs chauffés au bain marie avec 120 grammes de sucre puis refroidit au batteur auxquels on ajoute enfin 120g de farine à la maryse).
Je l'ai faite cuire un temps indéfini à 180° puis l'ai un petit peu façonné au couteau pour que la forme convienne mieux.

Ensuite j'ai monté une petite crème au beurre (beurre, citron, sucre glace) dont j'ai recouvert le gâteau une fois refroidit.

Puis nous avons attaqués nos serpents en pâte d'amande et les avons disposés sur notre base.

Pour finir nous avons ajouté du coulis de framboise avec des pinceaux.

Le résultat était fou, absolument vomitif! : parfait!

Vous n'allez pas diner de suite j'espère?

je vous laisse avec quelques photos sanglantes, bonne soirée!!











le béguin, à nouveau.


Dans la tourmente de la rentrée couplée au déménagement, je les avais laissés de côté. Dans une trousse, au fond d'un carton. Séparés même de leurs fils de couleurs fibreux.
Enfin, hier, dans un dimanche comme un dimanche, l'envie m'a dévorée.
Alors j'ai crocheté un béguin pour elle, assorti à sa nouvelle parka. J'ai improvisé au fur et à mesure, comme cela m'avait manqué.

Ce matin, dès la rosée, nous avons pris le temps de ramasser l'automne.





Le béguin est crocheté en phil light rose pâle doublé avec un crochet 5. 

Bonne journée!

mercredi 19 octobre 2016

L'automne

Elle avait prit la lumière entre ses doigts.
Pourtant, elle en était l'allégorie quotidienne avec ses cheveux d'or et son sourire-décor.
Pour l'éternité, figée dans la douceur de l'automne, elle sera le cerisier de mon Japon passé.










lundi 29 août 2016

look de rentrée











Je crois que nous l'avons, le look de rentrée pour cette petite fille qui entre en CM1. Elle n'a pas franchement envie, mais moi je crois qu'elle va s'y plaire. Elle va commencer à enfin pouvoir rédiger, avec sa plume facile et son orthographe de lectrice boulimique concentrée. 
Et puis j'espère qu'elle saura s'y faire un/une bon(ne) ami(e).  Elle a partagé ses premières années d'école avec L'amie, elles ont eu la chance d'être dans la même classe en niveaux multiples mais voilà, L'amie s'en va au collège. 
Alors on décide d'aller dans une nouvelle école, pour un nouveau départ, une institutrice qui j'espère saura faire de menus efforts d'adaptation pour rendre son année scolaire douce. 
Puis c'est aussi une nouvelle année au conservatoire, où elle entre à l'orchestre des cordes, grande aventure!... (on me dit que L'amie y sera avec elle, n'est-ce pas formidable?)

Ava porte une robe Bobo choses, des lunettes Very Retro de chez  Very French Gangsters, des chaussettes Lurex parfaites de chez Kiabi et surtout, surtout des merveilles LE PETIT PARIS d'Hippie Ya . La couleur camel est absolument parfaite, le cuir est moelleux et les finitions incroyables. Ah Noémie, quel travail! 
Bonne journée, et bonne rentrée! 



mardi 23 août 2016

ces journées là

Et dans quelques jours, la séparation de nos corps enchevêtrés quand nos coeurs, eux, seront serrés. 
Le rythme cadencé d’allers-retours sans fin, des déjeuners sans eux et des poches sans sable.
Je crois qu’il ne faudra pas plus de dix jours avant que l’on m’interpelle pour me dire que l’écriture du tout petit est bien trop gauche alors que moi je pense qu’il en a le droit. 
Puis il faudra rencontrer la référente de l’aînée-bien-aimée. Lui dire combien celle-ci, elle se bat à plein temps bien qu’encore une enfant. 

Enfin, le soir, on attrapera l’or des minutes partagées, se souvenant, toujours, toujours de l’été. 

L'été c'était un jour comme aujourd'hui. 
Le soleil inondait la table de notre petit déjeuner, j'ai eu envie de faire tout ce qui leur faisait plaisir. Nous avons sauté dans des shorts, sauté dans le bus. 
On a marché le long de notre océan, Ava les cheveux dorés dansant au soleil et Jasmin les joues rosies et la joie franche.
Je les ai regardés faire du skate, avec l'iode au visage. 
On a mangé serrés et franchement gras.  
Puis avalé des vagues. Ondulation du bonheur partagé.

Ces journées d'été.













mardi 9 août 2016

Pokeball au crochet




Je ne peux pas snober l'application Pokemon Go, parce que les pokemon, moi même j'y ai joué. 
De Chine à l'époque, j'avais ramené des tas de figurines et de cartes avec lesquelles les kids jouent encore aujourd'hui.
Je connais le générique par coeur en plusieurs langues et tous les CP-CE1 que j'avais cette année ne pouvait assurément pas me tester quant aux noms de ces derniers (promis j'ai rendu les cartes parfois confisquées).
Aujourd'hui je vous propose de crocheter une pokeball qui plaira aux petits comme aux grands.

Pour ce modèle j'ai utilisé du phil coton 3 de Phildar, crochet 2,5. 

ms= maille serrée
aug= augmentation
dim= diminution

Prendre le fil rouge
Faire 2 mailles en l'air puis 6 ms dans la 1ère maille en l'air
crocheter en rond
 rg 1: 2ms dans chaque ms : 12ms
 rg 2: 1ms, une aug sur tout le tour : 18ms
 rg 3: 2 ms, une aug sur tout le tour : 24ms
 rg 4: 3 ms, une aug sur tout le tour: 30 ms
 rg 5: 4 ms, une aug sur tout le tour: 36 ms
 rg 6: 5 ms, une aug sur tout le tour: 42 ms
 rg 7: 6 ms, une aug sur tout le tour: 48 ms
 rgs 8-9: des ms sur tout le tour
Changer de couleur pour du noir
 rgs 10-11: des ms sur tout le tour
Changer de couleur pour du blanc
 rgs 12-13: des ms sur tout le tour
 rg 14: 6 ms, une dim sur tout le tour: 42 ms
 rg 15: 5 ms, une dim sur tout le tour: 36 ms
 rg 16: 4 ms, une dim sur tout le tour: 30 ms
 rg 17: 3ms, une dim sur tout le tour: 24 ms
 commencer à rembourrer au fur et à mesure de façon compacte.
 rg 18: 2 ms, une dim sur tout le tour: 18 ms
 rg 19: 1 ms, une dim sur tout le tour: 12 ms
 rg 20, 6 diminutions, fermer. 

Bouton central:
avec le fil noir faire 2 maille en l'air, 
6 ms dans la première maille en l'air
2 ms dans chaque maille: 12 ms
1 ms, 1 aug sur tout le tour: 18 ms
Laisser un peu de fil pour pouvoir le coudre.

avec le fil blanc faire 2 maille en l'air, 
6 ms dans la première maille en l'air
2 ms dans chaque maille: 12 ms
Laisser un peu de fil pour pouvoir le coudre.

coudre le bouton blanc sur le noir puis le bouton noir sur votre pokeball et... attrapez les tous!